Zoo AMIENS métropole

Le Zoo d’Amiens

Situé à mi-distance entre Lille et Paris, le zoo d’Amiens est un établissement culturel et scientifique majeur de la région des Hauts-de-France.

Seconde destination touristique du département de la Somme, après la cathédrale d’Amiens, le zoo est une parenthèse exceptionnelle située à deux pas du centre-ville. En 2017, plus de 190 000 personnes sont venues à la rencontre de la faune sauvage qui peuple ce havre de verdure de 7 hectares. C’est bien à cet environnement particulier, dans lequel le végétal et l’animal se découvrent au fil de l’eau, que le zoo d’Amiens doit son succès.

Cette véritable île de biodiversité, qui associe calme, nature et dépaysement, reste avant tout un outil important pour la conservation des espèces menacées, et l’avancée des recherches scientifiques. Il permet à chacun de parcourir le monde et d’en apprendre
d’avantage sur 85 espèces animales, dont certaines directement menacées d’extinction. 47 agents font vivre cet espace tout au long de l’année.

 

Les métier du zoo

47 salariés font vivre le zoo d’Amiens.

Ils représentent 22 corps de métiers répartis en 4 pôles. Pour le bon fonctionnement de l’établissement, certaines de ces professions doivent être présentes 365 jours par an.

A leurs têtes, une direction passionnée, qui fixe le cap des différentes équipes afin de remplir au mieux nos missions de conservation, d’éducation et de recherches scientifiques
Le pôle animalier, en charge du bien-être des animaux accueillis au zoo, assure l’interface avec les programmes de conservation in situ et ex situ.

Il veille à l’application des normes sanitaires. Préparation et distribution de la nourriture, nettoyage des enclos et des bâtiments, mise en place d’enrichissements, sont les missions quotidiennes des soigneurs.

Le pôle zootechnique et gestion de site assure la maintenance et la sécurité du parc ainsi que la création d’enclos. Il est autant au service des animaux, et du personnel qu’au service des visiteurs. Enfin, il entretient l’espace paysager sur lequel le zoo d’Amiens est implanté.

Le pôle public est entièrement dédié à l’accueil des 191 500 visiteurs annuels. Il est en charge de la diffusion des informations, qu’elles soient pédagogiques, scientifiques, ou pratiques. Il porte chaque année une programmation culturelle permettant au public de visiter le zoo autrement. Tous ces pôles remplissent leurs tâches avec l’aide du pôle administratif et financier qui gère, en coulisse, le bon fonctionnement du parc. Il s’assure du respect des lois, de la bonne gestion des finances et des ressources humaines.

 

Espèces présentes au zoo d’Amiens

Aujourd’hui le zoo d’Amiens métropole compte environ 140 espèces végétales, 85 espèces et 400 animaux repartis en 46 enclos, volières, îlots… .

Une nouveauté 2018 : La loutre cendrée.

Sur ces 85 espèces, il y a 8 espèces non présentées au public et sur les 77 espèces présentées au public environ 30 espèces font parties d’un EEP (programmes d’élevage européen).

 

Missions des parcs zoologiques

Les parcs zoologiques sont soumis à la directive européenne du 29 mars 1999, transposée en droit français par l’arrêté ministériel du 25 mars 2004 qui définit 3 missions :

 

  • Conservation des espèces

Près de 30 espèces considérées comme en danger dans le milieu naturel sont hébergées au zoo d’Amiens. Les programmes d’élevage européen (EEP) coordonnés par l’EAZA (European Association of Zoos and Aquaria) assurent la gestion des espèces sensibles en garantissant un suivi génétique des populations animales captives. Le zoo d’Amiens soutient en parallèle des projets de conservation in situ.

  • Recherche scientifique

Le zoo d’Amiens participe à l’avancée des connaissances scientifiques en partageant ses savoirs et son expérience avec le réseau scientifique, pour optimiser le bien-être des animaux vivants en captivité, et accroître les connaissances sur leurs homologues sauvages. Il collabore périodiquement avec des institutions d’enseignement et de recherches scientifiques.

  • Éducation et sensibilisation à la conservation de la biodiversité

Le zoo, lieu riche d’une grande interdisciplinarité est un support idéal de sensibilisation à la protection de la biodiversité. Depuis 1982, l’équipe pédagogique propose manifestations, spectacles, visites à thèmes, expositions, ateliers qui sont les supports d’une programmation scientifique et artistique. Cette démarche de « mise en culture » côtoie l’indispensable programme d’actions éducatives qui s’adresse à tous. Depuis 2015, le Rectorat de Picardie a doté le parc zoologique d’un service éducatif qui va permettre de renforcer et structurer les liens déjà existants entre les établissements scolaires et le zoo.

Un engagement international

EAZA (membre depuis 2001)
Le zoo d’Amiens, fort de son expérience dans le domaine de la conservation animale, intervient dans les décisions européennes puisque sa directrice, Christine Morrier, est élue (2e mandat de 3 ans) au Conseil de l’EAZA.
Créée en 1988, l’EAZA regroupe près de 377 parcs de 44 pays. Son objectif est de promouvoir la coopération entre parcs zoologiques pour la préservation des espèces. L’EAZA développe aussi un code éthique que chaque membre est tenu de respecter.
www.eaza.net

 

AFdPZ (membre depuis 2002)
L’Association Française des Parcs Zoologiques a pour objectif de mettre en réseau les établissements zoologiques français.
L’AFdPZ s’investie dans la conservation de la biodiversité par le biais de sa commission conservation dont le zoo d’Amiens est membre et financeur. Cette commission encourage et finance chaque année une quinzaine de projets dans le monde.
www.afdpz.org

 

Projets in situ financés directement par Amiens Métropole en 2018:

  • L’association picarde Regards d’Ailleurs et son projet d’éducation à l’environnement pour les enfants de Sulawesi : Tangkoko Conservation Education.
    www.regards-dailleurs.org

 

  • Le projet Washu, association de scientifiques équatoriens travaillant pour la sauvegarde et la réintroduction de l’atèle à tête brune, en danger critique d’extinction.
    www.proyectowashu.org

 

 

  • L’association SOS Sulcata, qui porte le programme de réintroduction et le suivi de la tortue sillonnée dans la réserve du Ferlo au Sénégal.
    www.villagetortues.com

 

  • Le Club de conservation des pinchés, ou Projet Titi, qui développe en Colombie un programme de conservation multidisciplinaire combinant recherche sur le terrain, campagne d’éducation et projet communautaires, dans le but de protéger le tamarin pinché.
    www.proyectotiti.com

 

  • L’association Red panda network, qui oeuvre à la protection des pandas roux au Népal. Avec l’appui des populations locales, elle sanctuarise des forêts et forme des gardes forestiers pour veiller sur les derniers pandas roux sauvages.
    https://redpandanetwork.org/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close