Le Muséum lance son podcast « pour que nature vive ».

Depuis le 14 avril le Muséum National d’Histoire Naturelle a lancé son podcast « pour que nature vive »*,  la série audio pour comprendre le vivant et notre planète.


Les sujets qui touchent à la biodiversité montent en puissance dans les agendas internationaux ; des sujets encore plus d’actualité en ces temps de pandémie. Dans le prolongement de ce mouvement et afin de contribuer à l’éclairer scientifiquement, le Muséum lance un nouveau format, le podcast « Pour que nature vive ». Cette série de douze épisodes incarnés par les scientifiques de l’établissement, proposés à partir du 14 avril, donne au grand public les clés de compréhension des enjeux auxquels est confrontée notre planète. Le Muséum continue ainsi d’investir le débat public pour apporter aux citoyens un éclairage scientifique sur les questions de société.

Le Muséum se consacre depuis près de 400 ans à la connaissance de la diversité biologique, géologique et culturelle de la Terre et des relations entre l’Homme et la nature mais aussi à la transmission de ces savoirs. Face à l’accélération de la crise environnementale et à la montée des obscurantismes, le Muséum, sous l’impulsion de son président Bruno David, s’est engagé depuis 2017 dans une diversité d’actions afin de porter auprès du plus large public les valeurs de l’universalisme et de faire entendre une voix scientifique forte fondée sur l’apport de l’histoire naturelle dans la manière d’appréhender les grands enjeux qui traversent la société contemporaine.

Ainsi, après les Manifestes et les Tribunes du Muséum, l’institution lance cette année un nouveau dispositif : le podcast « Pour que nature vive »*. Des chercheuses et des chercheurs du Muséum y prennent la parole pour alerter et partager leurs connaissances, chacun dans son domaine lors d’un épisode d’une trentaine de minutes. L’objectif de ce programme étant de permettre aux auditeurs de mieux comprendre la nature et sa complexité pour mieux la préserver.

Une première série de douze épisodes est programmée en 2020 ; les six premiers sont mis en ligne à partir du 14 avril, à raison d’un épisode par semaine :

  • 14 avril : Biodiversité, le saut dans l’inconnu avec Bruno David, paléontologue et biologiste, président du Muséum national d’Histoire naturelle

  • 21 avril : Une planète, une santé avec Coralie Martin, chercheuse en parasitologie à l’INSERM et au Muséum national d’Histoire naturelle
  • A noter : la prochaine Tribune du Muséum portera sur ce même sujet.
  • 28 avril : Cuisiner la nature avec Christophe Lavelle, chercheur en science de l’alimentation au CNRS et au Muséum national d’Histoire naturelle
  • A noter : l’exposition « Je mange donc je suis » au Musée de l’Homme, dont Christophe Lavelle est commissaire scientifique.
  • 5 mai : Sommes-nous trop nombreux sur terre ? avec Gilles Pison, démographe, professeur au Muséum national d’histoire naturelle
  • 12 mai : Être(s) vivant(s) depuis 3 milliards et demi d’années avec Sylvie Crasquin, paléontologue, directrice de recherche au CNRS et au Muséum national d’Histoire naturelle
  • 19 mai : Le Printemps silencieux aura-t-il lieu ? avec Grégoire Loïs, écologue à l’Office français de la biodiversité et au Muséum national d’Histoire naturelle

 

Ce programme est produit par le Muséum national d’Histoire naturelle et Création collective, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il est diffusé sur les plateformes de podcast (Apple Podcasts, Deezer, Google Podcasts, Spotify) et relayé sur les sites internet et réseaux sociaux du Muséum.

Création Collective est un studio de création de documentaires et de fictions audio. Ses productions questionnent notre monde ou proposent des expériences narratives inédites. Avec la série audio Pour que Nature Vive du Muséum national d’Histoire naturelle, Création Collective continue à explorer les enjeux majeurs de notre société.

* Le titre du podcast « Pour que nature vive » fait référence au titre de la postface rédigée par Robert Barbault, professeur au Muséum, pour la réédition du livre de Jean Dorst, Avant que nature meure.

 

Crédit photo © Muséum National d’Histoire Naturelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close