Fermeture du delphinarium du Parc Astérix

Cette décision de fermeture du delphinarium repose sur la volonté du Parc de se concentrer sur son activité historique de parc d’attraction.


Concernant spécifiquement le devenir des huit dauphins, le Parc Astérix a travaillé et échangé durant près de quatre ans avec les ONG et les experts scientifiques pour disposer d’une visibilité claire et documentée quant aux meilleures solutions futures selon les critères suivants : adaptés à nos dauphins, nés en bassin ou y vivant depuis près de 30 ans; scientifiquement éprouvées quant aux installations, aux soins et au personnel; économiquement solides, donc dotés de financement à longs termes et de toutes les autorisations administratives sur plusieurs années.

Après études des options et à la lumière de nos nombreux échanges avec les experts scientifiques et les vétérinaires compétents, il est apparu qu’aucun site ou programme de réintroduction ne présentait les garanties requises et que, par leur âge, leur origine majoritairement captive et l’éloignement géographique de leurs populations d’origines, ces dauphins ne pouvaient pas être considérés comme des animaux pouvant faire l’objet d’un programme de réintroduction offrant toutes les certitudes quant à leur sécurité.

Toutes les démarches administratives, vétérinaires, logistiques ont donc été entamées pour que les 8 dauphins du delphinarium de Parc Astérix soient transférés lors du premier trimestre 2021 dans des delphinariums parmi les 27 européens reconnus par les instances scientifiques et gouvernementales, répondant aux meilleurs critères de bien-être animal énoncés par l’EAZA et respectant les impératifs de l’European Association for Aquatic Mammals (EAAM) quant à la juste mixité génétique.

Par ailleurs, les premières évaluations vétérinaires permettant l’accord de transport par les services de l’Etat, demandent à être approfondies concernant un dauphin, Femke.  Agée de 39 ans et souffrant, depuis plusieurs années, d’une maladie neurovégétative (Syndrome de Cushing), son état de santé actuel s’est dégradé ces dernières semaines, en lien avec l’évolution de sa maladie. A date, nous sommes toujours en observation concernant la compatibilité de son état de santé avec un éventuel transfert. Comme nous l’avons toujours fait, nous suivrons les indications des vétérinaires avant de prendre toute décision concernant son avenir au Parc et au sein de son futur site d’accueil.

Le parc à choisi de tenir confidentiel les destinations futures des dauphins et les dates de transfert afin d’assurer la sérénité des personnels en charge de ces transports et la fluidité des convois pour minimiser les risques lors de ce moment sensible pour lequel nous réunirons toutes les conditions et obligations nécessaires.

Enfin, les 10 salariés du delphinarium disposent tous aujourd’hui de solutions d’avenir professionnel choisies et sécurisées : sept restent au Parc, au sein d’autres services / activités ; un a choisi de se réorienter via une formation diplômante financée par le Parc ; deux ont souhaité quitter le parc pour mener des projets personnels.

Recevez toute l’actualité des parcs zoologiques et des aquariums français directement par email.

Crédit Photo © Parc Astérix

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close